Acné : pourquoi et comment y faire face ?

« MAMAAAAAAN !!!!! »

Nous sommes lundi. Il est 8 h 14. Vous devez partir dans exactement 1 minute sinon vous serez en retard pour votre réunion.

Mais la peau de votre ado en a décidé autrement. Il se réveille avec un magnifique bouton en plein milieu du front. Le jour de sa photo de classe.

C’est le drame, panique à la maison ! Il veut le percer. Vous ne voulez pas. Vous cherchez une astuce de grand-mère puis vous finissez par le camoufler avec un peu de fond de teint.

Ola, je suis Dr Joy !

Et aujourd’hui, je vais vous expliquer ce qu’est l’acné. Je vais aussi vous montrer que c’est vous qui auriez pu vous lever avec ce bouton. Et oui, l’acné ce n’est pas seulement chez les ados.

Vamos !

Qu’est-ce que l’acné ?

L’acné est une maladie chronique de la peau. Elle survient notamment lors de modifications hormonales en particulier au moment de l’adolescence.

Elle touche les glandes qui sécrètent le sébum à la racine des poils. On parle de « follicules pilosébacés ».

Cela entraîne une obstruction des pores et peut provoquer l’apparition :

  • D’une peau grasse, due à l’excès de sébum
  • De points noirs (comédons ouverts)
  • De points blancs (comédons fermés ou « microkystes »)

Les points blancs peuvent s’enflammer à cause de bactéries et devenir des « boutons » rouges non purulents, les papules, ou purulents, les pustules.

Mais ils peuvent aussi évoluer en boutons de taille plus grande et plus douloureuse. Dans ce cas, ils vont s’ancrer plus profondément dans la peau et on parlera de nodules.

Dans 95 % des cas, le visage est la zone la plus touchée. Mais l’acné peut aussi toucher le dos (43 % des personnes acnéiques), le cou (20 %), la partie antérieure du thorax (20 %).

L’acné peut avoir des répercussions psychologiques et altérer la qualité de vie : troubles de l’humeur, dépression, altération de l’image de soi, difficultés relationnelles…

Les différents types d’acné et ses causes

L’acné touche principalement les adolescents.

Mais certains adultes peuvent aussi être touchés et le plus souvent, il s’agit des femmes. En effet, cela s’explique par la variation des hormones liée au cycle menstruel.

Concernant les causes de l’acné, comme nous avons pu le voir, elle est le plus fréquemment due aux hormones.

Cependant, certains facteurs de risques augmentent son apparition.

C’est le cas :

  • Du stress
  • De la pollution
  • Du surmenage
  • D’une mauvaise alimentation, notamment trop grasse ou trop sucrée

Aussi, le tabac aggrave l’acné, notamment en favorisant la formation de kystes.

Et saviez-vous que l’acné pouvait aussi toucher les nourrissons ?

C’est une acné transitoire, qui survient dans le premier mois de vie, chez 20 % des nouveau-nés environ. Celle-ci est plus fréquente chez les garçons.

Son origine serait due à la stimulation des glandes sébacées par les hormones androgènes maternelles, ou à une bactérie.

Elle touche principalement le visage du bébé et plus rarement le thorax, les épaules et la partie haute du dos. Certains produits d’hygiène peuvent l’aggraver, c’est le cas des produits huileux.

Elle ne dure en moyenne que deux à trois mois.

Comment traiter l’acné ?

Il est important de savoir que l’acné se classe en niveau de sévérité, allant de « Pas de lésion » à « Très sévère ».

Ce niveau sera déterminant dans le choix des traitements. En effet, différents facteurs sont à prendre en compte.

Les traitements médicamenteux
Deux formes galéniques sont utilisées pour traiter l’acné.

  • Les traitements locaux, c’est-à-dire sous forme de crème, de pommade, de lotion, etc.
    C’est le cas par exemple des produits à base de peroxyde de benzoyle ou de rétinoïdes. Les médecins évitent d’utiliser les antibiotiques locaux en monothérapie. Ils peuvent induire des résistances.
  • Les traitements oraux, sous forme de gélules, comprimés, etc.
    C’est le cas des traitements hormonaux (pilules contraceptives) chez la femme.
    Pour les acnés modérées à sévères, le dermatologue peut prescrire des cures d’antibiotiques comme les cyclines. Pour les acnés modérées à sévères, l’isotrétinoïne est souvent prescrite et est le médicament le plus efficace.

Les traitements alternatifs
Pour des acnés de sévérité légère, vous pouvez tester certains traitements alternatifs comme :

  • Le zinc a des propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Il agit à différents niveaux dans l’acné.
  • L’huile essentielle de tea tree possède des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes et antiseptiques. Elle permet donc d’assainir la peau et d’assécher les boutons d’acné. Elle s’applique à l’aide d’un Coton-Tige sur peau propre matin et soir.
  • La sophrologie est une médecine douce qui permet de résoudre bien des maux. Ça peut être le cas de l’acné. En effet, l’un de ses facteurs de risque est le stress. Et la sophrologie joue un rôle important sur le stress, mais aussi sur la qualité du sommeil, bénéfique pour retrouver sa peau de bébé.

Nous arrivons au bout de cet article. Désormais, vous savez tout sur l’acné. J’aimerais terminer avec 4 conseils à mettre en place pour limiter l’acné :

  • Se laver le visage matin et soir, à l’eau et avec un produit adapté.
  • Hydrater sa peau avec des produits fluides, non gras.
  • Utiliser du maquillage sans huile.
  • Se protéger du soleil, car il augmente l’apparition des cicatrices.

On se retrouve très vite !

Beijinhos.

DÉCOUVRIR NOTRE DERMATOLOGUE

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical. 

Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Nos actualités