La vaccination contre les papillomavirus

Initialement recommandée aux jeunes filles âgées entre 9 et 14 ans, la vaccination contre les papillomavirus est maintenant conseillée aux jeunes hommes de la même tranche d’âge depuis 2021.

Le papillomavirus humain (HPV) est l’infection virale des organes génitaux internes et externes la plus courante. Elle se transmet au cours des rapports sexuels, même sans pénétration. Environ 80 % de la population sexuellement active est un jour confrontée à une infection par l’HPV et la période de contamination critique se situe le plus souvent au tout début de l’activité sexuelle.

Il existe différents types de HPV, beaucoup sont inoffensifs, asymptomatiques et disparaissent sans aucune intervention en l’espace de quelques mois. Mais certains HPV, notamment les 16 et 18, sont à haut risque cancérigènes et provoquent 70 % des cancers du col de l’utérus, 4 ème cancer le plus courant chez la femme ! Le HPV est également mis en cause dans les cancers de l’anus, du pénis, de la vulve et du vagin, de la bouche et de la gorge.

Le taux de protection du vaccin contre le HPV est très élevé s’il est ​​administré avant l’exposition au virus, c’est-à-dire à la préadolescence. Un rattrapage est cependant possible jusqu’à 20 ans. Que l’on soit vacciné ou non, un frottis tous les 2 ans à partir de 25 ans reste le meilleur moyen de prévenir le cancer du col de l’utérus.

Il est possible de se faire vacciner contre le papillomavirus au centre médical Alegria. Contactez-nous pour en savoir plus.

 

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical.
Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Demande d'information

Nos actualités