Comprendre l’asthme et vivre avec

jeune femme utilisant une ventoline

Ola, c’est Dr Joy

Avez-vous déjà ressenti cette sensation désagréable de chercher désespérément de l’air ? Si oui, alors vous savez à quel point l’asthme peut être un invité indésirable dans notre vie quotidienne. Dans cet article je vous explique ce qu’est l’asthme, ses causes, ses symptômes, son traitement et les mesures que vous pouvez prendre pour vivre pleinement avec cette condition.

Respirez profondément (dans la mesure du possible)… Vamos !

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie respiratoire chronique qui touche des millions de personnes à travers le monde.

Elle se caractérise par une inflammation permanente des voies respiratoires. Favorisant le déclenchement de crises d’asthme plus ou moins longues et fréquentes en fonction des individus.

L’asthme est généralement le résultat d’une prédisposition génétique et d’un facteur déclenchant. Tels que les allergènes (poussière, pollen, moisissures), les irritants (fumée de cigarette, pollution de l’air), les infections respiratoires, l’exercice physique intense, le stress ou certains médicaments. Lorsque les voies respiratoires sont exposées à ces déclencheurs, elles se rétrécissent, et provoquent la crise d’asthme.

Contrairement à des bronches saines, des bronches asthmatiques sont inflammées en permanence, leur muqueuse est très sensible et réactive. En cas de crise, la contraction des muscles lisses et la production de mucus s’ajoutent à l’inflammation permanente. Ces différents symptômes rendent  le passage de l’air et donc la respiration difficile.

Les symptômes de l’asthme

  • Essoufflement : Une sensation de manque d’air ou de respiration laborieuse est l’un des signes les plus courants de l’asthme. Les personnes atteintes peuvent ressentir une gêne ou une oppression dans la poitrine.
  • Toux : Une toux sèche et persistante, souvent pire la nuit ou tôt le matin, peut être un symptôme révélateur de l’asthme. Elle peut être accompagnée de sifflements.
  • Respiration sifflante : Un sifflement audible lors de l’expiration est un autre symptôme courant de l’asthme. Il est dû au rétrécissement des voies respiratoires et peut varier en intensité.
  • Serrement de la poitrine : Certains patients asthmatiques peuvent ressentir une sensation de constriction ou de serrement de la poitrine. Cela peut parfois être angoissant.

Traitement

Il est essentiel de consulter un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic précis de l’asthme. Et ainsi élaborer un plan de traitement approprié.

Les traitements de l’asthme visent à contrôler les symptômes, à ainsi prévenir les crises et à améliorer la qualité de vie des patients. Les options de traitement incluent :

  • Les médicaments de fond : Les corticostéroïdes inhalés, les bronchodilatateurs à longue durée d’action et d’autres médicaments anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour réduire l’inflammation chronique des voies respiratoires et prévenir les crises.
  • Les médicaments de secours : Les bronchodilatateurs, tels que les inhalateurs à action rapide, aident à soulager les symptômes immédiats en détendant les muscles des voies respiratoires.
  • Le suivi régulier : Les visites régulières chez le médecin permettent d’évaluer la progression de la maladie, d’ajuster les médicaments si nécessaire et d’apprendre à reconnaître et à gérer les déclencheurs spécifiques.

Les gestes du quotidien pour mieux gérer l’asthme

En plus du traitement médical, il existe des mesures d’autogestion que vous pouvez prendre pour vivre pleinement avec l’asthme :

Identifier et éviter les déclencheurs : Identifiez les facteurs qui déclenchent vos symptômes d’asthme et prenez des mesures pour les éviter autant que possible.

Suivre un mode de vie sain : Adoptez une alimentation équilibrée, faites de l’exercice régulièrement et évitez le tabac pour renforcer vos poumons et améliorer votre santé globale.

Élaborer un plan d’action : Travaillez avec votre professionnel de santé pour élaborer un plan d’action personnalisé. Ainsi celui-ci pourra si besoin décrire les mesures à prendre en cas de symptômes ou de crises d’asthme.

Sensibiliser votre entourage : Informez vos proches, vos collègues et vos enseignants sur l’asthme et les mesures à prendre en cas d’urgence.

On considère que l’asthme est correctement contrôlé si :
– Les symptômes se font sentir moins de 2 fois par semaine.
– La personne ne se réveille pas la nuit à cause de ses symptômes.
– La personne n’est pas limitée dans ses activités habituelles.
– Le traitement de crise est utilisé moins de 2 fois par semaine.

Conclusion

Bien que chronique, l’asthme n’empêche pas de mener une vie active et épanouissante si elle est bien contrôlée. N’oubliez pas de consulter régulièrement votre professionnel de santé pour ajuster votre traitement en fonction de vos besoins individuels.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul dans cette lutte contre l’asthme. En prenant les mesures appropriées, vous pouvez vivre pleinement, en respirant librement et en embrassant chaque instant de votre vie.

Beijinhos

 

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical.
Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Sources:

Santé publique France

VIDAL

Ameli

MSD Manuals

Nos actualités