Les maux de tête

Les céphalées, ou maux de tête, correspondent à des douleurs fréquentes dans la région crânienne. Elles affectent fortement la qualité de vie des personnes atteintes et sont l’un des motifs de consultation les plus fréquents.

Il existe les céphalées primaires et secondaires, qui se distinguent par leur localisation, leur intensité et leur durée. Les troubles primaires ne sont pas causées par un autre trouble, tandis que les troubles secondaires résultent d’un dysfonctionnement du cerveau, des yeux, des sinus, des dents ou des oreilles par exemple.

Les plus récurrents sont les troubles primaires parmi lesquels on retrouve :

  • Les céphalées de tension, les plus fréquentes, qui provoquent une douleur autour de la tête.
  • La migraine, qui provoque une douleur pulsatile d’un seul côté de la tête, et se manifeste par crises récurrentes.
  • L’algie vasculaire de la face, plus rare, qui se caractérise par une douleur aiguë à la tempe ou autour de l’œil d’un seul côté de la tête, et qui s’accompagne d’une congestion nasale.

En cas de maux de tête récurrents, il est impératif de consulter un médecin afin qu’il émette un diagnostic, car les troubles secondaires peuvent être liés à des troubles bénins, mais aussi à des troubles plus graves (hypertension artérielle…) qu’il est important de déceler rapidement. Dans le cas d’une douleur invalidante, le médecin pourra également prescrire un traitement médical pour l’atténuer.  À noter que dans certains cas, les céphalées peuvent s’accompagner de fièvre, de nausées, d’une vision floue, en fonction de leur origine.

Plusieurs facteurs peuvent déclencher une crise de céphalées primaires :

  • Le stress
  • La fatigue
  • Certains médicaments ou une surconsommation de médicaments
  • Les hormones (syndrome prémenstruel)
  • La stimulation excessive des sens (fortes odeurs, lumière agressive…)

En cas de forts maux de tête, le froid peut aider ! Appliquez une poche de glace sur votre tête. Vous pouvez également pratiquer des massages de la veine temporale. Reposez-vous dans un endroit calme et buvez de l’eau, car la déshydratation accentue le mal de tête.

Les médecines complémentaires peuvent également aider :

  • L’acupuncture traite la migraine à la source et peut baisser l’intensité ou la fréquence des crises.
  • La naturopathie aide à prévenir et soulager les maux de tête grâce à certaines plantes et huiles essentielles.
  • L’ostéopathie est efficace lorsque les maux de tête sont d’origine musculosquelettique.
  • L’hypnose permet de stimuler la production d’endorphine qui apaise la douleur.
  • La sophrologie apaise les migraines lorsqu’elles sont provoquées par le stress.

 

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical.
Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Découvrez nos spécialités

Nos actualités