Les troubles du comportement alimentaire

Olà, ici Dr Joy !

Votre ado passe des heures devant la glace à observer ses nouvelles formes. Souvent elle les camoufle sous un pull XXL… C’est souvent à cette période de la vie qu’apparaissent les TCA.

Aujourd’hui nous allons aborder les troubles du comportement alimentaire, comment les reconnaître et les prévenir.

Vamos !

C’est quoi un trouble alimentaire ?

On définit un trouble du comportement alimentaire (TCA) par une perturbation grave du comportement alimentaire pouvant avoir des répercussions négatives sur la santé physique et mentale de l’individu.

On distingue 3 types principaux de TCA:

  • L’anorexie : Obsession de perte de poids. Restrictions permanentes. Déformation de la perception du corps (= dysmorphophobie).
    Elle touche 90% de femmes et affecterait de 0.3% à 1% de jeunes femmes de 12 à 18 ans.
  • La boulimie : répétitions de crises où la personne se jette sur la nourriture en grande quantité suivis d’une grande culpabilité et tentative de contrôler son poids (vomissements, activité physique excessive).

On estime que 1 à 3% des femmes souffrent de boulimie au cours de leur vie.

  • L’hyperphagie boulimique : crises de boulimie alimentaire sans les techniques de contrôle de poids entraînent une prise de poids souvent mal vécue.
    Au cours de leur vie, 3,5% des femmes et 2% des hommes seraient concernés.

D’autres troubles alimentaires existent (pica, alimentation sélective…).

Ces troubles surviennent souvent à l’adolescence entre 14 et 18 ans. Mais saviez-vous que des premiers symptômes peuvent survenir dès l’âge de 6 ans ? On peut également les retrouver à l’âge adulte.

Les risques liés aux TCA

Les troubles du comportement alimentaire peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. Parmi elles on retrouve :

  • Dans le cas de l’anorexie : maigreur extrême, fonte musculaire, arrêt cycle menstruel, baisse de tension artérielle, perturbation rythme cardiaque, coma ou décès dans les cas les plus graves
  • Dans le cas de la boulimie et de l’hyperphagie : prise de poids voire obésité, des problèmes dentaires, gonflement des glandes salivaires, troubles digestifs, problèmes cardiaques

C’est une maladie très sérieuse.

Reconnaitre les TCA

Plusieurs symptômes peuvent indiquer qu’un proche souffrent de TCA :

  • Perte ou variation de poids importante
  • Pratique excessive d’activité physique
  • Saut de repas
  • Contrôle des calories et de la quantité sur les aliments et rejet de certains aliments
    isolement
  • Déformation de l’image corporelles
  • Boulimie = marque sur les mains (abrasions) témoignant de vomissement à répétition (on parler de signe de Russell)  et précipitation au toilette

Si vous remarquez plusieurs de ces symptômes chez une personne, n’hésitez pas à en discuter avec elle.

Comment traiter et prévenir les troubles alimentaires

Si vous pensez qu’un proche souffre d’un trouble du comportement alimentaire, soyez patient et essayez de comprendre : en guérir prend du temps.

En fonction de la gravité de la situation, le patient doit s’entourer d’une équipe médicale formée, soit d’un médecin généraliste, d’un nutritionniste et d’un psychologue.

Un travail sur la confiance en soi, l’estime de soi, peut également venir en complément avec des outils comme l’EFT, l’EMDR ou l’hypnose.

Il est difficile de prévenir un trouble alimentaire, voici cependant quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté..:

  • Encourager l’adoption d’une alimentation saine et diversifiée dès le plus jeune âge
  • Faire du repas un moment convivial et non une épreuve
  • Favoriser l’estime de soi et l’image du corps, complimentez

En cas de doute ou si besoin d’en parler, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un(e) nutritionniste ou un(e) psychologue.

Beijinhos.

Sources :

 

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical. 

Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Nos actualités