Le soleil et la peau

Avec ses 2,800 heures de soleil annuelles, on pourrait garder bonne mine toute l’année à Lisbonne! Toutefois, une telle exposition nous pousse à nous interroger sur l’importance de prendre soin de notre peau et de la protéger des rayons du soleil. Le soleil a définitivement de multiples effets sur la peau, et tous ne sont pas nocifs.
Pendant longtemps on ne parlait d’ailleurs que de ses effets bénéfiques. Le soleil produit notamment une sensation de bien-être et de détente et induit la synthèse de vitamine D indispensable à la vie. Pourtant une exposition du visage pendant seulement quelques minutes par jour suffit pour obtenir la quantité nécessaire de vitamine D. Le vrai caractère nocif du soleil se cache derrière une exposition régulière sans protection.

Quels sont les risques d’une exposition déraisonnable et non protégée ?

Spoiler Alert: ils sont nombreux!

  1. Les effets immédiats, bien connus de la majorité de la population sont, tout d’abord, les fameux coups de soleil. Il s’agit en fait d’une véritable brûlure dont l’importance varie d’une simple rougeur jusqu’à une brûlure du second degré avec des cloques. Les rayons UV de classe B sont responsables pour la majorité des coups de soleil et des brûlures. Avec une longueur d’onde plus faible que les UVA, ils pénètrent moins intensément dans la peau.
  2. L’herpès solaire peut être également constaté lors d’une exposition non raisonnable au soleil (soit une exposition répétée, sans protection, pendant les heures les plus aggressives de la journée entre 10h et 16h).
  3. Enfin, l’épaississement cutané est aussi un effet secondaire immédiat d’une exposition à risque puisqu’il résulte d’un phénomène de protection de l’épiderme. Celui-ci, plus épais, arrêtera mieux les UV mais sera par ailleurs responsable de poussées d’acné importantes dans les jours qui suivent l’arrêt de l’exposition.

Les effets à plus longs termes sont ceux qui vont susciter notre intérêt car plus agressifs et souvent irréversibles. Aussi bien les UVA que les UVB sont responsables de ces modifications.

  1. L’un des premiers effets sur le long terme est une conséquence directe d’une exposition continue: c’est le vieillissement cutané. Le soleil est le principal facteur qui accèlère le vieillissement cutané naturel. Avec une exposition prolongée et répétée, les rayons UV émis par le soleil vont détruire progressivement les fibres élastiques qui maintiennent la peau et vont modifier le réseau de fibres collagène.
    Le vieillissement cutané se traduit généralement par une sécheresse intense, un changement de teint (terne et pâle), des anomalies de surface (vaisseaux dilatés, couperose, tâches brunes, etc.) et des rides. Pour plus d’informations concernant le vieillissement cutané (préventions, spécificté et traitements) veuillez consulter notre article dédié à ce sujet.
  2. Le soleil pourrait également être responsable de nombreux cancers cutanés. Leur taux d’incidence est en constante augmentation ces dernières années.

Les trois principaux types de cancers cutanés sont le carcinome basocellulaire, le carcinome épidermoïde et le mélanome. Ils sont causés, au moins en partie, par une exposition à long terme au soleil.

  • Le carcinome basocelllaire est le cancer de la peau le plus fréquent, il se développe dans certaines cellules de la couche supérieure de la peau, l’épiderme. Il est généralement détecté par l’apparition d’une papule brillante sur la peau qui grossit lentement.
  • Le carcinome épidermoïde est le deuxième cancer de la peau le plus fréquent. Il s’agit d’une tumeur maligne qui naît dans les cellules squameuses de la peau, aussi appelés kératinocytes, présents dans l’épiderme. Des excroissances épaisses et squameuses apparaissent sur la peau et ne guérissent pas.
  • Le mélanome tient son origine dans les cellules qui produisent des pigments de la peau, les mélanocytes. Les mélanomes peuvent aussi bien se développer sur une peau saine ou au niveau de grains de beauté. Il peut s’agir de taches cutanées brunes irrégulières, planes ou en relief, avec des points de couleurs différentes ou de nodules noirs ou gris, de consistance ferme. Les mélanomes sont en constante augmentation dans les pays occidentaux où l’exposition au soleil est plus fréquente.
    Pour plus d’informations concernant les cancers cutanés veuillez consulter notre article dédié à ce sujet.

Comment se protéger des effets nocifs du soleil ?

Vous l’aurez compris, les méfaits du soleil sont importants et aux conséquences parfois irréversibles. Mais il n’est pas impossible de s’en prémunir. Il peut s’agir de porter des vêtements anti-UV (T-shirts à manches longues, pantalons, chapeaux à bords larges), d’appliquer de l’écran solaire avec une protection minimale ayant un facteur de protection solaire (FPS) de 30 appliquée toutes les 2 heures et après être allé dans l’eau ou avoir transpiré, ou bien évidemment d’esquiver le soleil, de se mettre à l’ombre, de s’abstenir des activités d’extérieures entre 10h et 16h en période estivale.
Si des questions subsistent, si vous souhaitez obtenir plus de conseils concernant quelques modifications cutanées, si vous souhaitez faire vérifier un grain de beauté anormal ou autre altérations de votre peau, n’hésitez pas à contacter notre dermatologue au Centre Alegria Medical Centre.

Ce contenu d’information ne saurait en aucune manière se substituer à un avis médical. Il est impératif de demander conseil à votre médecin ou autre professionnel de santé qualifié pour toute question se rapportant à votre état de santé.

Découvrir notre dermatologue

Nos actualités